Parc Romane

Construction neuve d'une résidence senior de 64 logements et de 47 logements collectifs

Toulouse 31
  • Maître d'ouvrage : Green City Immobilier (bâtiments A, B, C et H) | Les Chalets (bâtiment H)
  • Maître d'œuvre : TAA Toulouse | Chef de Projets : Julie Pires
  • Surface : 11 000 m2
  • Budget : 7,8 M€
  • Date : Décembre 2021

La rue Louis Plana se développe en longueur sur le tracé d’un ancien chemin rural, datant du 19e siècle entre la rue Périole dans le quartier de la Roseraie-Juncasse au nord et l’avenue Jean Chaubet, dans le quartier de Soupetard, au sud.

Le quartier est caractérisé par une véritable mixité sociale, qui mêle à la fois des constructions pavillonnaires, des immeubles collectifs de logements privés et logements sociaux. Il bénéficie également de nombreux espaces verts, notamment avec la plaine de l’Hers. Ces caractéristiques se retrouvent dans l’environnement direct du terrain. On remarquera au nord du terrain, les logements collectifs appartenant au bailleur social « Les Chalets », au sud une copropriété de villas privées, et à l’est des jardins potagers familiaux ainsi que les équipements sportifs de la plaine l’Hers.

Le programme proposé par Green City et le Groupe des Chalets, s’inscrit dans cette logique de mixité sociale propre au quartier et participera à la création d’un cœur de quartier autour de la place de l’Hers.

L’équipement collectif est implanté au sien des bâtiments A et B, il est accessible directement depuis la rue Louis Plana et s’ouvre en cœur d’îlot. Le bâtiment H accueille la Résidence Sénior avec une salle commune au rez de chaussée à l’angle nord-ouest du bâtiment face aux espaces de vie de l’équipement collectif. Cette implantation permet de créer une interface intergénérationnelle avec l’équipement collectif et d’être aussi en liaison directe avec la copropriété voisine appartenant à la société des Chalets. Les autres bâtiments sont composés de logements en accession libre qui s’organisent autour de jardins collectifs. Le projet est composé de six bâtiments en R+2 avec combles. L’édifice implanté sur rue Louis Plana assure la continuité urbaine de l’opération. Il forme une inflexion inverse à celle de la voirie afin de proposer une respiration urbaine.

La conception architecturale du projet a été confiée, à deux agences d’architectures (TAA et Belouard, Montlaur & Balducchi architectes) qui ont travaillé en collaboration directe, pour proposer un parti architectural et urbain fort et cohérent, tout en proposant une déclinaison de l’écriture architecturale autour d’une thématique architectonique commune. Cette approche plurielle de l’écriture architecturale permet de fractionner l’échelle du projet, d’offrir une appropriation aux habitants de leurs lieux de vies, tout en ayant une cohérence architecturale. Ainsi, les bâtiments A, B, C et H développent un langage d’évidement, tandis que les bâtiments D, E et F développement un langage d’extrusion.

Les bâtiments A, B, C et H développent donc des loggias généreuses creusées dans les volumes, afin d’offrir des espaces extérieurs protégés du vent, de l’ensoleillement direct et des vues, notamment pour le confort des personnes âgées de la résidence sénior. 

Ce système permet grâce à de larges baies vitrées articulées entre le séjour et la chambre, d’offrir des vues multiples vers l’extérieur depuis l’intérieur du logement. Une composition architectonique de pleins et de vides est recherchée sur les façades et se traduit par des loggias décalées entre le RDC et les étages supérieurs. Le niveau de combles regroupe un nombre réduit de logements sous les toitures inversées, qui tantôt s’effacent, tantôt créent un attique mais surtout proposent des logements avec de larges baies vitrées qui s’ouvrent sur des terrasses généreuses. L’équipement collectif des bâtiments A et B, ainsi que la salle commune de la résidence sénior se démarquent par un traitement particulier du soubassement en façade par l’utilisation de briques béton en moucharabié. Sur la rue, ce moucharabié permet d’habiller la façade du stationnement aérien, visiteurs et de l’équipement collectif, tout en assurant la ventilation naturelle. Il traite également la protection solaire et visuelle de l’équipement collectif sur la rue. La façade sud-ouest de la salle commune reçoit le même traitement qui permet de limiter les vis-à-vis direct avec les salles de vies de l’équipement collectif. Le moucharabié en briques béton est également décliné en brise-vue sur les loggias des logements donnant sur la rue pour protéger à la fois l’intimité des habitants et respecter la qualité urbaine des façades. Cette déclinaison d’un matériau et d’un principe de composition volumétrique crée une architecture sobre qui met l’accent sur l’usage, la qualité des espaces de vie et la variation des perceptions.

Une harmonie générale a été recherchée par la continuité des matériaux avec un parement de plaquettes minérales de teinte claire choisi pour sa pérennité et pour ses qualités lumineuses qui est utilisée pour ensemble des bâtiments. Ce parement devient moucharabié à certains endroits pour protéger du soleil ou de la vue. Les garde-corps des loggias et balcons sont traités en verre opalescent pour préserver l’intimité et les éléments de serrurerie et de zinguerie seront de teinte blanche pour conserver l’harmonie des teintes. Les toitures sont traitées en tuiles, intégrées derrière le relevé des murs de façades afin de préserver une écriture sobre et dynamique. Cette unicité de teinte et de matériaux permettra une bonne lisibilité de la volumétrie par le jeu des ombres.

Photographie : David Aubert

Plan situation parc romane toulouse 31 green city les chalets
Plan de masse parc romane toulouse 31 green city les chalets
Plan RDC parc romane toulouse 31 green city les chalets
Coupe transversale parc romane toulouse 31 green city les chalets
perspective parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets
copyright David Aubert parc romane toulouse 31 green city les chalets